Appel à tous les Tambours de France !

Robert Goute, notre Maître à tous vient de nous quitter…

Photos RG

Retrouvons nous tous unis, autour de lui, pour l’accompagner en sa dernière demeure !

Venez nombreux avec votre instrument, nous lui rendrons ainsi un hommage mérité !

Tenue : Noir ou sombre

Les obsèques se dérouleront le vendredi 19 décembre à 10H30.

Eglise Sainte Marie-Madeleine

Rue de la Mairie

95330   Domont

Rendez-vous à 8h45 Place de la Mairie.

Gabriel Ferrand, Guy Coutanson, Yvon Roussel, Serge Favrel, Didier Martin

15 pensées sur “Appel à tous les Tambours de France !

  • 16 décembre 2014 à 23 h 01 min
    Permalink

    Ce vendredi 19 décembre, je m’associe par la pensée à l’hommage des Tambours français rendu à leur Maitre incontesté.
    M. Goute aura nourri ma passion pour le tambour et suscité mes engagements au sein de la FSCF d’abord, puis de la CFBF par la suite. Que de souvenirs, musicaux bien sûr mais aussi humains. Pour tout cela Merci Monsieur GOUTE.

  • 16 décembre 2014 à 23 h 52 min
    Permalink

    Mal de ne pas être présent car professionnellement je ne peux pas…j’aurai une énorme pensée à la personne qui m’a transmis cette joie et passion de jouer sur cet instrument …

  • 17 décembre 2014 à 7 h 39 min
    Permalink

    Malheureusement pas possible de me libérer ce jour… Mes pensées seront avec vous en ce triste jour. La famille du Tambour perd un grand Monsieur. Sincères condoléances à sa famille.

  • 17 décembre 2014 à 8 h 33 min
    Permalink

    Malheureusement retenu ici par d’autres obligations, je serai néanmoins avec vous tous par la pensée.
    Nous savons tous ce que nous apporté Robert Goute, aussi bien lors des nombreux stages effectués par lui-même et ses collègues; M.Poirier, B.Jusserand et L.Vernier, ainsi qu’à la Musique de l’Air où j’ai eu l’honneur de servir avec lui.
    Je suis certain qu’un bel hommage lui sera rendu.
    Amitiés à tous.
    Michel MATHIEU

  • 17 décembre 2014 à 10 h 07 min
    Permalink

    Un grand monsieur nous quitte et j’aurai toujours en mémoire ses méthodes pédagogiques transmises par mes profs de percu, il y a 30 ans… Reposez en paix, Mr Goute… J’aurai une pensée pour vous vendredi…

  • 17 décembre 2014 à 10 h 54 min
    Permalink

    Au revoir Mr Robert Goute, je suis sur que vous aller battre le tambour la haut avec alexandre, Lucien et les autres. Merci d’avoir mis en valeur cet instrument et d’avoir donné une valeur musicale à nos BF.Tous les tambours de France vous doivent beaucoup. Reposez en paix. Les Tambours de l’Empire vous seront éternellement reconnaissant.

  • 17 décembre 2014 à 11 h 26 min
    Permalink

    Le Tambour fut mon premier instrument, méthodes et pièces de concert de Robert Goute mes seuls et uniques volumes pour apprendre. GOUTE est au tambour ce que Arban est à la trompette : la base, la référence, les fondations, le socle, l’identité française à l’étranger.
    J’ai eu l’honneur de connaître ce grand Monsieur en stage, mais aussi dans les congrès où nous parlions entres autres des tambours PGM, et au sein de l’Amicale de la Musique de l’Air à l’occasion de l’AG annuelle ou du traditionnel concert d’Issy les Moulineaux.
    Il ne laissait pas indifférent, avait ce charisme qui caractérise les hommes de conviction, de décision, de droiture.
    Je ne pourrai l’accompagner dans sa dernière demeure mais ressortirais volontiers mes baguettes pour un dernier roulement en son honneur.
    Pensées respectueuses pour M. GOUTE

  • 17 décembre 2014 à 11 h 54 min
    Permalink

    Au revoir Monsieur Robert GOUTE, je ne pourrais pas être présent vendredi matin , mais je penserai beaucoup à vous. Vous avez apportez énormément pour notre instrument, vos méthodes, votre technique, vous avez réalisé un énorme travail pédagogique dont nous avons tous bénéficier. Merci pour tous vos judicieux conseils, j’étais venu vous voir en 1963 à Balard, vous avez su me conseiller sur mes projets, vous m’aviez envoyé chez votre ami Georges TERRE avec qui j’ai pris des cours pendant de nombreuses années. Cela m’a permit d’entrer à la Musique des Gardiens de la Paix de Paris et d’ y faire une magnifique carrière. Nous vous devons tous beaucoup de reconnaissance pour votre magnifique travail de composition et d’évolution des Batterie-Fanfare, véritable patrimoine Français. Au revoir cher Monsieur, je garderai un excellent souvenir de nos rencontres. Vous aviez créé la Batterie-Fanfare de la Musique de l’Air de Paris, formation unique en France, pour ses créations Musicales modernes. J’ai toujours fais parti de vos admirateur et vous étiez ma référence dans le domaine du Tambour. Gilles Berly. Musicien Tambour de la Musique des Gardiens de la Paix de la Préfecture de Police de Paris.

  • 17 décembre 2014 à 22 h 45 min
    Permalink

    Un Grand Nom, nous quitte. Il aura su ce faire connaître jusqu’à ce qu’il parte.
    En Formation nous entendons parler de M.Goute et nous entendrons toujours parler de ce Monsieur. Au Revoir !

  • 18 décembre 2014 à 12 h 02 min
    Permalink

    Regrettant profondément dû à mes obligations professionnels dont je n’ ai pu me libérer , de ne pas être au dernier hommage qui va être rendu à cet éminent professeur pédagogue et artiste du tambour d ‘ordonnance français qui a fait retentir ses méthodes et son enseignement en France et sur le plan international de façons incontournable, et tous les jeunes qui occupent des positions dans les formations nationales qui sont passés par son enseignement, doivent perdurer le tambour d’ordonnance ainsi que les associations « cfbf »  » tambours 89″ et ceux qui oeuvrent dans les formations civiles en tant que professeur de tambour d’ordonnance qui ont étés aussi dans les mains de monsieur Robert Goute doivent être des ambassadeurs du tambours français et de son rayonnement, tant sur le plan national qu’ à l’étranger. J’ ai eu l’opportunité comme beaucoup de personnes de connaitre sa 1 er école de cadres du tambours d ‘ordonnance français qui se situait sur Paris puis à la mairie des Lilas puis dans une salle de Domont prêtée par la mairie et en dernier lieu à son pavillon où il recevait des élèves, pour chacun d’entre nous il a su transmettre les valeurs du tambours d ‘ordonnance , sa technicité et ses différentes oeuvres qu’ il a composé sans oublier ses amis en faisant le TO3 de compositions ainsi que le volume 2 ( dit la bible du tambour d ‘ordonnance). Il a su en plus de son enseignement d’aider des jeunes en difficulté et de les mettre sur une position extrêmement stable dont on voit les résultats et passant beaucoup d ‘heure sans les compter, une personne de dialogue et de compréhension. Je me souviens d ‘une anecdote, j’avais été contacté dans les années 1998 par monsieur GROSVALET, vivant à Courbevoie issu des tambours 89 à la demande de Robert Goute qui avait réunit quelques tambours et il avait fait part de me joindre auprès d ‘eux en complément , à Paris il y avait la venue du professeur de batterie de l’école de Berkeley USA, il avait souhaité rencontrer Robert Goute avec quelques tambours dont il y avait la présence d’Yves Menceau, qui se passait à l’ I C P A avec des représentants de quelques tambours et le débat était sur les débits de roulements et les remplissage que Monsieur Goute avait expliqué et s ‘était servit en plus d’ un tableau et ils étaient en total accord parfait entre la technique américaine et française, nous avons du jouer quelques pièces en écoutant le professeur Robert Goute pour le professeur américain et chaque tambours français avait un rôle spécifique pour monter quelques oeuvres de Robert Goute, pour l’ américain ça avait répondu à toutes ses attentes, de plus lui même a fait une démonstration sur une caisse claire pour la technique américaine, sachant que pour lui le tambour était primordial pour la batterie pour les usa. A la fin de cette séance qui a durée quelques heures il y avait la présence du professeur de batterie de l’école de l’ ICPA qui souriait pendant les explications entre les 2 personnes, le professeur de batterie américain tout en respectant la diplomatie lui a fait part devant tout le monde qui a été traduit, ne comprenant pas que ce professeur de batterie français ne maitrise pas la technique de tambour qui était indispensable. Yves Menceau traduisait ce que disait l’ américain , à la fin il a remercier chaleureusement Robert Goute de sa présence et des personnes qui étaient autour de lui et nous a remit de la documentation sur l’école de Berkley.

    On se souviens tous de ce qui a été marqué dans tous les esprits et qui perdurent au jour actuel, le 14 juillet 1989 dont le rassemblement de tous les tambours de France sous la baguette de Robert Goute et tous ceux qui participaient à l’encadrement et musicalement ont marqués les esprits en France et dans le monde.

    Je souhaite de tout coeur un hommage à Robert Goute , qu’il y est comme vous l’ avez fait avec les différentes associations de pouvoir faire reconnaitre dans les conservatoires et écoles de musiques l’ enseignement du tambour d’ordonnance définitivement ce qui éviterait de grandes carences, et que ceux qui sont passés entre ses mains, occupants des postes dans les formations nationales ou professeurs dans le civil auprès des associations , perdurent cet enseignement hors normes.

    J’aurais demain une très grande pensée à Monsieur Robert Goute et tous ceux qui vont lui rendre hommage. Ainsi qu’ à sa famille.

    SERGE DEREIGNE
    ( Ancien tambours de la musique de l’air région nord-est stationnée à Villacoublay (78) et ancien élève de monsieur Robert Goute que je ne peux oublier ainsi que bien d ‘autres élèves qui seront là demain)

  • 18 décembre 2014 à 22 h 44 min
    Permalink

    Un grand merci Monsieur Goute d avoir pu partager votre très belle passion avec vous le tambour. Quelle chance d’avoir eu un grand professeur de tambour dans une si petite école de musique de Château-Thierry.
    Merci d’avoir pu participer a de belle prestation comme le 14 juillet 1989.
    Merci d avoir été présent dans les moments de bonheur et de malheur de ma vie.
    Je penserai fort a vous demain et je ne vous oublierai jamais Monsieur Goute.

    Murielle élève de Château-Thierry.

  • 19 décembre 2014 à 9 h 41 min
    Permalink

    Tous les membres de notre fanfare auront une énorme pensée pour M GOUTE qui a su renouveler le répertoire de tambour et de batterie fanfare pour en faire une formation moderne.

    Christian

  • 19 décembre 2014 à 13 h 51 min
    Permalink

    La commission « Histoire et Patrimoine » de la Fédération sportive et culturelle de France a initié un article sur Wikipédia pour que les générations à venir sachent qui était Robert Goute :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Goute
    N’hésitez à le compléter ou à nous faire parvenir les faits majeurs que nous aurions négligé par ignorance. A l’occasion, nous vous serions gré de communiquer cette information à la musique de l’Armée de l’air si cela vous est possible.
    Cordialement.

  • 19 décembre 2014 à 21 h 13 min
    Permalink

    C’est un grand Monsieur qui nous a quitté, vraiment désolé de ne pouvoir lui rendre hommage sur place.
    Ce sera un grand vide pour tous les tambours de France…
    Condoléances à sa famille

  • 21 novembre 2016 à 13 h 53 min
    Permalink

    Robert Goute nous a laissé son empreinte indélébile à la cause de la caisse française mais également au dehors de l’exagone. Comme il disait souvent : « le tambour est connu mais toujours pas reconnu ». Pourtant, il n’a pas ménagé son énergie afin de porter notre instrument de musique, patrimoine français, au haut de l’affiche. Quand je lui rendais visite à Domont, il était là à la porte de son bureau et dès qu’il me voyait de loin il me criait : « alors, toujours à l’heure ! C’est bien « . Nous nous installions et les anecdotes ne manquaient pas, il était comme un livre ouvert où fourmillait tant de connaissance. Pour lui rendre un hommage bien mérité, ne cessons pas en chacun de nous de transmettre aux générations futures ce qu’il nous a confiés. Par l’héritage qu’il nous a légué, sachons être digne par la continuation de l’Ecole Française du tambour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *