Le soutien aux pratiques amateures confirmé suite à l’amendement Cattelot

Ce jour de mémoire du 11 novembre, que de nombreuses associations ne pourront commémorer, est aussi porteur d’espoir pour l’avenir. 


En effet, nous vous faisons part de l’officialisation d’un Fonds de soutien à la pratique en amateur au Projet de Loi de Finances 2021. Le message de Mme la Députée Anne-Laure Cattelot (59) détaille la traduction de ce fonds de 2M€ pour les deux prochaines années, qui sera proposé par les ministères de la Culture (1,5M€) et le ministère de la Cohésion des Territoires (0,5M€).

  • Ce soutien se traduira sur deux ans par plusieurs dispositifs :
  • Un soutien aux fédérations à hauteur de 340 000 euros sur deux ans via le programme 361, permettant de renforcer leur rôle de coordination et d’animation de l’ensemble des structures sur le territoire ;
  • Une aide abondée dans le cadre du fonds d’encouragement des initiatives artistiques et culturelles des amateurs (FEIACA) : ce dernier sera doublé pour atteindre 80 000 euros par an ;
  • Un soutien des pratiques amateurs à hauteur de 1M€ sur deux ans, géré par les DRAC sous la forme de subventions ;
  • Des subventions directement dédiées aux structures en milieu rural, gérées par les DRAC, à hauteur de 500 000 euros sur deux ans.

Avec l’ensemble de ces dispositifs, le Gouvernement accompagnera ainsi ces structures amateurs à hauteur de 2M€ sur deux ans avec deux axes de financement :

  • soutien en investissement pour acquérir ou renouveler les instruments et les partitions ;
  • soutien en fonctionnement pour pouvoir développer la formation musicale des musiciens amateurs et favoriser l’itinérance rurale et le rayonnement de ces formations dans les territoires.


La Confédération Française des Batteries et Fanfares salue l’initiative aboutie de Mme Cattelot et se réjouit de ce fonds de soutien, pour lequel la CFBF a contribué, avec les autres fédérations musicales, à orienter les axes de financement pour améliorer vos possibilités de formation, structuration et mise en œuvre de projets. Sa mise en œuvre va nécessiter, de notre part à tous, une volonté sans faille pour proposer des actions nationales et régionales concrètes, se fédérer régionalement lorsque ce n’est pas encore le cas et orienter nos demandes d’aide associative vers l’essentiel.
Mais ce fonds de soutien ne résoudra pas tout car la crise sanitaire que nous traversons a et aura des effets à long terme pour beaucoup de nos associations. Gardons notre moral et notre énergie intacts pour imaginer et construire un avenir positif ! La CFBF dans son ensemble (Conseil d’administration, Fédérations, Comité Technique National, Conseil Artistique) mettra toute son énergie pour vous aider à surmonter cette crise sans précédent. Elle vous proposera des outils et actions spécifiques et vous accompagnera dans vos projets (FEIACA) et démarches administratives le moment venu.


Le ministère de la Culture est attentif à la réalité du terrain associatif et attend de nous une remontée d’information claire et sans filtre.  Pour les responsables associatifs qui ne l’auraient pas encore fait, nous vous invitons à remplir très rapidement ce questionnaire en ligne  qui doit refléter vos difficultés et attentes. Les données recueillies seront traitées dans leur ensemble et chaque questionnaire restera confidentiel. https://forms.gle/9Cfsjj9Gssxr1to86

Nous vous remercions de votre attention et restons à votre disposition si besoin,
Pour le président Guy Coutanson, 
Philippe DubernardCoordonnateur associatif CFBF0634990747

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest